AMIBOT Pure H2O l’aspirateur robot nettoyeur et laveur de sols autonome

Présentation du robot aspirateur laveur de sols Amibot Pure H2O

Best of Robots est un distributeur en ligne de robots domestiques.

Le site web http://www.bestofrobots.fr est le repaire des adeptes de domotique, offrant des produits pour la maison (aspirateurs, balais, laveurs de sols, laveurs de vitres, sécurité) la cuisine (blender, pâtissiers, cuiseurs, multifonctions), le jardin (tondeuses et accessoires), la piscine (électriques, hydrauliques) et même des jouets et robots loisirs (robots en kit, robots espions, robots interactifs).

L’enseigne se place comme un des spécialiste de produits domotique en France, à la fois en distribuant les produits de marque (iRobot Roomba, Neato robotics, Ecovacs, DirtDevil, E.zicom) et en proposant les produits de sa propre marque : Amibot.

La marque distributeur Amibot propose une large gamme de robots aspirateurs et laveurs de sols, mais je vais m’intéresser aujourd’hui à la référence Amibot Pure H2O.

Commercialisé à l’origine au prix de 299€, il est disponible aujourd’hui en e-commerce aux alentours de 250€ selon les sites visités.

Présentation du Amibot Pure H2O

Catégorisé comme aspirateur robot nettoyeur ET laveur de sols autonome, que vaut vraiment ce produit ?

Son prix attractif traduit-il un produit moyen ou au contraire une très bonne affaire à saisir ?

La marque Amibot est-elle capable de sortir des produits performants ?

Je vais me concentrer sur ses spécificités et ses performances pour répondre à ces questions, afin de donner un avis général sur cet Amidot Pure H2O, aspirateur robot de la marque distributeur Best of Robots.

Les caractéristiques du Amidot Pure H2O

L’hygiène a été mise en avant dans la conception de cet aspirateur; il est doté d’une double filtration HEPA et d’une lampe UV visant à assainir les sols de votre maison.

Le robot n’est ni équipé de caméra, ni de télémètre, nie de système à guidage laser; contrairement aux produits plus hauts de gamme, il n’est pas capable de cartographier les pièces et fait donc preuve d’un peu moins de précision. En ce qui concerne la navigation, il s’appuie uniquement sur ses capteurs et sur des schémas de conduite aléatoires.

Il peut naviguer en zigzag dans des zones planes sans obstacle et bouger de manière concentrique quand il croise des meubles, pieds de chaises, ou autres objets se confrontant à lui.

Ce mouvement de contournement lui évitera de repartir dans la direction opposée (point positif) mais il ne sera pas redoutable d’efficacité dans les zones à d’obstacle.

Il passe sans problème les seuils de portes et grimpe sur les tapis mais comme la majorité des robots aspirateurs, il n’aime pas croiser des câbles électriques sur son chemin.

En revanche, il est bien équipé d’un capteur de saleté lui ordonnant d’insister aux emplacements les plus encrassés; la couverture des sols est correcte lorsqu’il travaille dans une pièce, mais ce robot peut être rapidement perdu dans un appartement ou une maison.

Il peinera à retrouver sa base de chargement (il y arrivera au bout d’un moment), oubliera régulièrement des pièces et c’est pourquoi il sera préférable de le lâcher directement dans la pièce ciblée.

En somme, le système de navigation intégré à l’appareil est très basique, mais il se débrouille bien pour un aspirateur inadapté à la cartographie.

Sa zone de confort est principalement le travail sur sol dur (parquet, carrelage) et le nettoyage des tapis ou moquettes ne sera pas optimal.

Pour donner une illustration chiffrée, il aspire 2 fois moins biens sur ces sols que le iRobot Roomba 980 ou le Neato BotVac Connected.

Spécificité à priori intéressante de ce produit : il propose un mode serpillère grâce à un réservoir d’eau intégré sous la coque et une lingette en micro fibres à fixer en dessous.

Cependant, ses performances en serpillère sont vraiment limitées; il n’y a pas de frottement ou de brossage prévu lors du passage de la lingette, ce qui revient à juste déposer de l’eau sur le sol et laisser une fine bande humide…

Finalement, sa forme ronde et son design somme toute classiques font penser à un autre robot aspirateur d’entrée de gamme : le Haier T320.

On y retrouve le même mélange des couleurs pour un rendu final sobre mixant blanc et noir.

Robot aspirateur et laveur AMIBOT Pure H2ORobot aspirateur et laveur AMIBOT Pure H2O

Prise en main du Amidot Pure H2O

La coque de l’appareil est pourvue de cinq touches sensitives :

  • La touche “clean” : lancement du nettoyage automatique
  • la touche “UV” : allumage et extinction de la lampe UV placée sous le robot
  • la touche “plan” : programmation de l’appareil
  • la touche “home” : réclamation d’un retour à la base de chargement
  • la touche “spot” : lancement d’un nettoyage localisé

A priori simple d’utilisation, la réalité malheureusement assez différente; 2 modes de fonctionnement sont disponibles sur la coque du robot (nettoyage automatique et nettoyage localisé) et 2 modes supplémentaires sont accessibles depuis la télécommande fournie en accessoire (nettoyage le long des murs et nettoyage en zigzag).

Parmi ces 4 modes, les 2 derniers ne paraissent pas essentiels et embrouillent plus qu’ils n’aident l’utilisateur; en effet, la programmation est très peu intuitive et s’effectue directement (et uniquement) depuis la coque du robot.

Il est ainsi conseillé de se munir du mode d’emploi pour les premières utilisations de l’aspirateur.

Vous l’aurez peut-être deviné, ce robot ne se dote pas des toutes dernières technologies disponibles.

Pas de capteur d’ondes WiFi, pas de connexion Wi-Fi, pas d’application smartphone et dont pas de contrôle à distance autre qu’avec la télécommande.

Cette dernière permet de piloter le robot manuellement à l’aide de flèches directionnelles, visant à compléter un nettoyage localisé ou inachevé.

Les fans de technologie pourront garder leur iPhones, Apple watch ou autres produits androïd de côté et se concentrer sur l’écran intégré à la coque.

Contenu de la boite du Amibot Pure H2O

  • le robot
  • la base de recharge avec son câble d’alimentation
  • 4 brosses rotatives (dont deux de remplacement)
  • une télécommande
  • un filtre de rechange (HEPA)
  • une brosse pour le nettoyage
  • un bac à eau et sa MOP (lingette)
  • un manuel d’utilisation

L’Amibot pure H2O ne fourni pas de balise de délimitation, qui aurait pourtant été utile à ce robot incapable de cartographier son environnement. La gamme va s’élargir et les concepteurs ont prévu d’y intégrer les balises sur son prochain modèle (Amibot Flex).

Robot aspirateur et laveur AMIBOT Pure H2O

Caractéristiques techniques du Amibot Pure H20

Marque Amibot
Modèle Pure H20
Dimensions (L x l x h) 34 x 34 x 8,5 cm
Poids 4,6 kgs
Autonomie 90 minutes
Coloris Blanc et noir
Niveau sonore 60 dB
Type de filtres Anti-allergènes (HEPA)
hauteur de seuil maximum 2 cm
Capacité du bac 500 mL
Type d’écran LCD – tactile
Temps de charge 4h
Poignée de transport Non
Télécommande Oui
Application smartphone Non
Détecteur de zones sales Oui
Type de guidage “SmartReact” et “SoftTouch”
Recharge automatique Oui
Balises de délimitation Non
Langue d’interface Anglais

 

Points forts et points faibles du Amibot Pure H20

Premièrement, cet aspirateur se débrouille bien lorsqu’il est lâché en environnement domestique.

Le contenu de la boîte est intéressant avec quelques accessoires de rechange (brosses rotatives et filtres HEPA), même si on aurait apprécié obtenir une lingette serpillère de rechange.

La nouvelle technologie “H2O” permet au robot d’être un outil 2 en 1 :il aspire et lave les sols en un seul passage pour un gain de temps et d’énergie. Sa double filtration est également appréciable.

Finalement, le mode serpillère est facile à activer et l’aspiration sur sols durs est étonnamment efficace pour un robot d’entrée de gamme.

Cependant, son prix très attractif limite ses concepteurs à en faire une machine de compétition et quelques points faibles sont a noter; la bouche d’aspiration est étroite, la serpillère n’est pas très large et l’efficacité générale sur moquettes et tapis n’est pas au rendez-vous.

Mais le gros point faible réside dans la programmation.

Elle est très fastidieuse, très peu intuitive, le robot n’est pas programmable au jour le joue et les modes de nettoyage sont retranscrits à l’écran par des codes incompréhensibles.

Il est très facile de se perdre dans la programmation sans aide du mode d’emploi.

Finalement, la télécommande n’apporte pas de vraie plus-value au produit; elle permet juste l’accès à 2 modes non essentiels et le contrôle manuel du robot comme on pourrait le retrouver sur des jouets télécommandés.

Ce qu’il faut retenir de ce robot aspirateur 

Pour un robot peu cher, il faut avouer que le Amibot Pure H2O qu’il couvre les surfaces à nettoyer de manière efficace.

Lancé à moins de 300€, nous ne pouvons pas nous attendre à un posséder un produit parfait et la chute des prix chez les concurrents plus hauts de gamme peut lui faire du tort (Neato ancienne génération à peine plus cher).

Je qualifierais le Amibot Pure H2O comme un bon robot d’entrée de gamme, matchant avec les budgets les plus restreints, idéal pour un premier achat et demeurant malgré ses points faibles efficaces dans sa tache principale d’aspiration.

Videos test Amibot Pure H2O :


 

LAISSER UN COMMENTAIRE