L’insécurité grandissante nous oblige tous à prendre des mesures pour lutter contre les effractions et les agressions.

La domotique nous offre de très bons outils qui se perfectionnent de plus en plus et parmi eux on compte l’étonnant carillon sans fil DoorBird de la firme Bird Home Automation Inc.

Je suis tombé sur cet intéressant gadget de la famille des objets pour la maison connectée et je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle.

Présentation du carillon sans fil DoorBird

La DoorBird est une sonnette connectée qui recèle plein de surprises agréables lors d’une utilisation quotidienne.

Elle vous permet de surveiller votre porte et de communiquer avec vos visiteurs, même quand vous êtes très loin de chez vous.

La sonnette connectée DoorBird
La sonnette connectée DoorBird

Sonnette connectée DoorBird : Les fonctions clés

La sonnette connectée DoorBird est un dispositif qui propose un grand nombre de fonctionnalités assez intéressantes. Je les ai résumées pour vous dans le tableau ci-après :

CaméraRésolution720p
Angle de vision180° horizontal

90° vertical

Infrarouge (vision nocturne)Oui
ConnectivitéWi-Fi

Ethernet

ÉtanchéitéStandard IP54
Alarme100 décibels
Température de fonctionnement-20° à + 40 °C

maisonconnectee-doorbird-schema

Principaux désavantages

Bien qu’il s’agisse d’un objet connecté très pratique en utilisation quotidienne, le carillon sans fil DoorBird n’est pas une sonnette connectée pour autant parfaite.

Enregistrement vidéoNon
PrixTrès élevé par rapport à la concurrence
DimensionsGrandes
ConnectivitéAbsence de la 3G et 4G

DoorBird a de sérieux atouts, dont la bonne qualité d’image, une vision nocturne nette et une étanchéité à l’épreuve des intempéries. Il s’agit de quelques qualités qui rendent ce dispositif très séduisant.

Il est vrai que la DoorBird est vraiment tentante, mais il faudra prendre en compte deux de ses faiblesses majeures que sont son incapacité à enregistrer des vidéos et son prix qui va jusqu’à plus de 150 euros plus cher que la concurrence.

J’ai été ravi de recevoir ma sonnette sans fil DoorBird il y a quelques jours et je me suis empressé de te proposer une évaluation détaillée de cette jolie sonnette connectée. Allons voir un peu les secrets et les surprises qu’elle nous réserve.

Unboxing — Revue du hardware

Contenu de la boîte

J’ai reçu la White Edition de la DoorBird qui a un boîtier en polycarbonate. Tu as aussi la possibilité de choisir des boîtiers en acier inoxydable en différentes versions selon l’endroit de pose.

Dans la boîte de la DoorBird, on retrouve également un support de montage, des vis et l’alimentation du carillon sans fil.

Carton du carillon sans fil DoorBird
Carton de la DoorBird

La DoorBird n’est pas une petite bête puisqu’à dire vrai, elle est la plus grande des sonnettes connectées que j’ai eu l’opportunité de tester avec ses 15,7 centimètres de hauteur, 7,5 centimètres de largeur et 300 grammes de poids.

Elle diffère un peu donc des autres sonnettes comme la Ring et la Vivint Sky dont les dimensions sont plus modestes. La Vivint Sky est la seule sonnette à caméra qui ressemble à une sonnette traditionnelle.

Revue du hardware

Le boîtier imposant de la DoorBird intègre tout ce qu’il faut pour que le produit soit efficace et facile à utiliser.

maisonconnectee-doorbird

La DoorBird est une sonnette sans fil qui utilise les réseaux internet pour se connecter à ton smartphone et t’envoyer des alertes régulières lorsque cela est nécessaire.

Le produit dispose par conséquent d’un port Ethernet que tu trouveras facilement à l’arrière de la DoorBird.

Pour pouvoir te faire voir tes visiteurs en live, cette sonnette possède une caméra de grande définition capable de filmer ou de prendre des images à une résolution de 720p.

La caméra de la DoorBird a un angle de vision de 180° et te garantit donc de voir chacun de tes visiteurs clairement.

La DoorBird est étanche et est donc prête pour une utilisation en extérieur sur votre porte d’entrée ou sur la porte du garage. Elle est aussi protégée contre la poussière. Elle est dotée d’un microphone et d’un capteur de lumière qui sert à indiquer automatiquement à l’appareil quand passer en mode nocturne.

Le microphone est doté d’un algorithme de suppression de bruit que j’ai trouvé assez efficace, même si elle n’est pas parfaite.

 



 

Une chose que j’ai beaucoup appréciée chez la DoorBird est sa capacité à afficher des images claires même dans de mauvaises conditions de luminosité.

Cela est rendu possible grâce à la présence de capteurs infrarouges. L’appareil est aussi doté de capteurs de mouvement qui sont très utiles.

Avec ces capteurs, lorsque quelqu’un s’approche de ta porte sans sonner, la caméra peut enregistrer son image et te le signaler en un clin d’œil.

Avec le support de montage et les vis qui sont fournies dans l’emballage de la DoorBird, tu peux facilement l’installer sans l’aide d’un professionnel et sans un outillage spécifique.

Vous pouvez ajouter à la DoorBird les caméras BirdGuard. Cela permet de voir ce que fait le visiteur une fois qu’il est entré dans la maison ou dans l’appartement.

Connectivité et Autonomie de ce carillon sans fil

Pour toute utilisation efficace, la DoorBird se connecte à votre smartphone sous Android ou iOS par internet.

Pour se connecter à internet, le carillon sans fil DoorBird utilise les protocoles WiFi 802.11b/g/n et les réseaux Ethernet.

Le Wi-Fi opère sur une bande radio de 2.4 GHz tandis qu’en ce qui concerne la connexion Ethernet, un port est situé à l’arrière. Pour savoir si tu es connectée à ta DoorBird, il suffira de regarder les voyants de l’application dédiée.

Ceux-ci passent du vert lorsque la connexion est bien effective, au jaune quand la connexion est faible et au rouge quand elle est très faible.

Un des points faibles de la DoorBird est qu’elle n’est pas du tout autonome sur le plan énergétique.

Il diffère donc de la Ring qui fonctionne grâce à une batterie ou de la SkyBell qui utilise le câblage d’une sonnette existante pour s’alimenter.

Avec la DoorBird, il est nécessaire de brancher un bloc d’alimentation dédié. En d’autres termes, j’ai eu à brancher l’alimentation à l’intérieur de la maison et à la dérouler vers l’extérieur où se trouvait la DoorBird.

Cela n’a pas été vraiment difficile à faire, mais, si vous n’êtes pas à l’aise avec les câbles comme c’est mon cas, cela peut être un problème.

Interface utilisateur

Pour administrer le carillon sans fil DoorBird et savoir ce qui se passe chez toi, tu dois juste utiliser un logiciel qui est disponible sur iOS et Android.

L’application de gestion de la DoorBird est gratuite. J’ai été surpris désagréablement par le fait que l’application ne gère pas l’enregistrement de vidéo. Elle permet seulement de voir ce qui se passe devant votre porte en live.

La compagnie indique qu’un service en cloud sera disponible dans quelques mois pour enregistrer les vidéos et y avoir accès ultérieurement à condition de souscrire à un abonnement.

Interface de l'application mobile du carillon sans fil DoorBird
Interface de l’application mobile de la sonnette connectée DoorBird

L’application s’ouvre sur un écran qui présente la force du signal Wi-Fi comme je l’ai indiqué un peu plus haut. La vidéo live occupe la moitié de l’écran et cette position restera inchangée si c’est un smartphone que vous utilisez.

Une des choses que je n’ai pas beaucoup appréciées est l’impossibilité de mettre la vidéo en mode paysage comme on peut le faire avec la sonnette Vivint Sky ; on ne peut pas non plus zoomer sur la vidéo.

Cependant, lorsque j’utilise ma tablette, je peux aller en mode paysage aisément. En dessous de la vidéo live, il y a 3 boutons :

  • Le bouton de dialogue qui permet de communiquer avec quelqu’un qui est à votre porte,
  • le bouton de vision nocturne qui permet à l’utilisateur d’obliger la caméra à entrer en mode nocturne, et
  • un troisième bouton qui activera la gâche électrique, à condition que cette dernière soit présente et connectée.

L’application possède une autre interface qui présente l’historique des visiteurs. La DoorBird est capable de prendre en photo les 20 derniers visiteurs et de les stocker.

Lorsque le compte arrive à 20, chaque nouvelle image supprimera automatiquement la plus ancienne des images. L’historique des visiteurs vous permettra de voir les images une à une. Elle est assez utile, puisque chaque image affiche la date et l’heure à laquelle la capture a été faite.

La possibilité n’est pas offerte de supprimer manuellement les images, mais on peut les enregistrer ou les envoyer par mail.

maisonconnectee-doorbird-reglages-app-mobile

Enfin, il y a la partie des paramètres qui vous permet d’activer le mode haut-parleur de façon à ce que les interlocuteurs t’entendent sans que tu aies besoin d’appuyer sur le bouton dialogue.

Il y a aussi la possibilité ici de se connecter en tant qu’administrateur, de changer les mots de passe, de supprimer des appareils ou encore d’ajouter des utilisateurs et de leur donner le privilège de consulter l’historique ou de visualiser la vidéo en direct.

Le menu des paramètres permet de désactiver ou d’activer les capteurs de présence, d’activer les notifications et de choisir une sonnerie d’alarme qui jouera lorsque des mouvements sont détectés. Cependant, la possibilité n’est pas donnée d’orienter la détection de mouvement vers une zone particulière ou d’ajuster la sensibilité des capteurs de mouvement.

Une fonction originale pour un carillon sans fil : L’alarme peut aller jusqu’à 100 décibels. Le volume est donc suffisamment fort pour arriver à faire peur à un cambrioleur ou visiteur indésirable qui ne s’attendait pas à entendre une alarme.

Les performances du carillon sans fil DoorBird

La caméra de la DoorBird donne une image de bonne qualité avec des couleurs qui ne sont pas trop saturées.

L’angle de vision est assez grand pour que l’on ait un aperçu de tout ce qui se passe devant sa porte et les images capturées sont bien claires. La vision nocturne lorsqu’elle est activée fonctionne comme sur des roulettes et donne des images claires de tout objet ou personne sur une distance de 7 à 8 mètres.

Les notifications sont quasi instantanées lorsque la sonnette est appuyée. J’ai beaucoup apprécié la qualité de la communication audio.

De plus, les correspondants peuvent réellement s’entendre avec facilité des deux côtés puisque le volume est assez élevé.

maisonconnectee-doorbird-présentation

Le carillon sans fil DoorBird est conçue pour permettre de voir les visiteurs et d’interagir avec eux soit en communiquant avec eux, soit en lançant une alarme de 100 décibels.

Elle a réussi à donner une bonne qualité d’image et envoie des notifications instantanées lorsqu’un mouvement est détecté ou que la sonnette est appuyée. Mais, ce que je peux appeler des points noirs s’ajoute au tableau.

Elle peut être difficile à installer pour certaines personnes qui devront alors faire appel à un professionnel pour les aider.

La DoorBird ne permet pas d’ajuster la sensibilité des capteurs de mouvements. De plus, la vidéo live ne peut pas passer en mode paysage si on utilise l’application dédiée sur un smartphone.

Pour avoir cette possibilité et avoir une image plus grande, il vous faudra passer sur votre tablette.

Angles de la vision de la DoorBird
Angles de la vision de la DoorBird

Conclusion

Le carillon sans fil DoorBird en soi n’est pas une réelle innovation, mais apporte de nombreuses fonctionnalités.

La possibilité qu’elle donne de dialoguer clairement avec les visiteurs, de voir ce qui se passe clairement chez vous et de lancer une alarme assez forte lorsque cela est nécessaire sont des atouts indéniables de ce petit bijou de la technologie domotique.

Même si l’on rate une visite, elle enregistre la photo des personnes et vous permet donc de voir qui vous a manqué et à l’heure à laquelle il est venu.

Sa grande faiblesse selon moi est son manque d’autonomie et son bloc d’alimentation dédié. Cela ne donne pas vraiment envie à ceux qui n’aiment pas tirer les câbles. Peut-être qu’on verra la prochaine version de la DoorBird autonome et encore plus puissante.

Elle n’enregistre pas non plus les vidéos et dans le futur, il faudra un abonnement pour avoir l’historique vidéo de la caméra. En dehors de cela, il s’agit d’un produit que je peux recommander sans hésiter à tous ceux qui ont le budget pour.

Je dis cela, parce que pour avoir une DoorBird, vous aurez à payer une facture un peu plus salée que pour ces concurrentes.

La bête se vend à 350 euros environ. Gros point donc pour les concurrents de la DoorBird qui affichent 200 euros environ comme c’est le cas de la Ring. Il est vrai que cette dernière doit être rechargée fréquemment et vous oblige à avoir un abonnement d’utilisation mensuel. Mais, la Ring offre des performances similaires sinon plus comparées à la DoorBird.

Pour avoir une protection complète, il vous faudra ajouter à la DoorBird les caméras BirdGuard pour lesquelles vous devrez débourser 200 euros chacune.

Il est donc beaucoup plus intéressant de choisir la Vivint Sky si vous voulez avoir le meilleur rapport qualité/prix pour un système de vidéosurveillance complet.


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here